En 2016, les manifestations contre la Loi Travail (première du nom) étaient le théâtre d’affrontements réguliers entre groupes de manifestants et les forces de l’ordre. Ces affrontements parfois très violents étaient dans certains endroits systématiques et résultaient de stratégies délibérées de part et d’autres. Dans ce contexte, l’appel à un rassemblement de syndicats policiers contre
Incapable de renoncer à l’état d’urgence, le gouvernement a sous l’impulsion du Président de la République déposé un projet de loi l’intégrant en grande partie dans le droit commun. Cette loi vient ainsi normaliser les assignations à résidence dont le changement de nom en « mesure individuelle de surveillance » ne trompera personne. Idem pour les tristement
« DEVANT LA BRUTALE RÉPRESSION DU RÉGIME CONTRE LE PEUPLE CATALAN  » Devant la répression brutale déployée aujourd’hui par les forces de sécurité de l’État pour empêcher la tenue d’un référendum d’autodétermination en Catalogne, la Jeunesse communiste déclare : Nous montrons tout notre soutien au peuple catalan qui est sorti aujourd’hui pour exercer le droit démocratique
Alors que les discours bellicistes ont résonné jusqu’à l’assemblée générale des nations unies, il est encore et toujours nécessaire de porter la voix de la paix. C’est dans ce sens que nous nous joignons au mouvement de la paix dans ses différentes marches samedi prochain qui auront lieu partout en France. Nous refusons de considérer
Le 12 septembre dernier, ce sont des 400 000 travailleu∙se∙rs, jeunes en insertion, étudiant∙e∙s, lycéen∙ne∙s, et privé∙e∙s d’emploi qui se sont mobilisé∙e∙s partout en France pour exiger le retrait du projet d’ordonnances, un projet de régression pour nos droits collectifs, qui aggravera la précarité sur le marché du travail. De nombreuses mesures du projet d’ordonnances
Aujourd’hui, dans plus de 200 rassemblements sur tout le territoire, ce sont plus de 400 000 personnes qui sont descendues dans la rue afin de protester contre les ordonnances qui visent à détruire le code du travail. La première leçon à retenir pour le Président de la République et son gouvernement est que, XXL ou

Liberté pour Salah !

Ça y est, le verdict est tombé. Malgré les nombreuses actions de soutien à l’avocat Salah Hamouri depuis des semaines, c’est ce matin, dans un procès expéditif que le verdict a été prononcé. Initialement placé en détention administrative pour six mois, c’est une nouvelle surprise qui s’est annoncée pour Salah puisque le juge a ordonné
Conformément à ce que l’on pouvait attendre de ce gouvernement, et ce que laissait supposer la loi d’habilitation, les ordonnances rendues publiques aujourd’hui vont dans le sens de la régression sociale. Le renforcement du dialogue social est le prétexte pour toujours plus d’arbitraire patronal. Qui peut honnêtement affirmer que dans une petite entreprise, les salariés
Le lundi 31 Juillet, Muriel Pénicaud, ministre du travail a déclaré  vouloir lancer une réflexion sur l’avenir des contrats aidés et a également annoncé devant la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale avoir « obtenu une rallonge budgétaire pour pouvoir continuer à avoir des contrats aidés pour les mois qui viennent ». Cependant,  des