venezuela-mjcf-condamne-sanctions-adoptees-lue
Le MJCF condamne fermement la récente décision des ministres des Affaires étrangères des pays de l’Union européenne, d’adopter des sanctions à l’encontre du Venezuela. De telles mesures constituent une ingérence intolérable dans les affaires d’un pays souverain, dont les prétextes hypocrites n’arrivent pas à dissimuler les véritables objectifs. Parmi ces sanctions se trouve en effet
Pendant les temps durs et les conditions difficiles de la seconde guerre mondiale, les jeunes progressistes du monde n’étaient pas seulement en première ligne pour combattre le nazisme et le fascisme, mais ils bâtissaient également des ponts de communication et de coopération avec pour but de défaire leur ennemi commun. Des millions de jeunes à
L’accueil par la France du président égyptien Abdel Fatah Al Sissi sur fond de vente d’armes n’est pas à la gloire de notre pays. Arrivé au pouvoir par un coup d’état qui mit fin aux changements démocratiques qui ont suivis le printemps arabe en Egypte, il n’a depuis cessé de mettre en place une politique
« DEVANT LA BRUTALE RÉPRESSION DU RÉGIME CONTRE LE PEUPLE CATALAN  » Devant la répression brutale déployée aujourd’hui par les forces de sécurité de l’État pour empêcher la tenue d’un référendum d’autodétermination en Catalogne, la Jeunesse communiste déclare : Nous montrons tout notre soutien au peuple catalan qui est sorti aujourd’hui pour exercer le droit démocratique
Alors que les discours bellicistes ont résonné jusqu’à l’assemblée générale des nations unies, il est encore et toujours nécessaire de porter la voix de la paix. C’est dans ce sens que nous nous joignons au mouvement de la paix dans ses différentes marches samedi prochain qui auront lieu partout en France. Nous refusons de considérer
Le 30 juillet, le peuple vénézuélien était appelé aux urnes pour élire son Assemblée nationale constituante. Dans un contexte de profonde crise économique et politique, marquée par la stratégie violente de l’opposition de droite, fermée à tout dialogue, le gouvernement bolivarien a pris la décision courageuse de rendre la parole au peuple. Malgré le boycott
La coalition internationale mené par les États-Unis a effectué en fin de semaine dernière plusieurs bombardements au phosphore blanc sur la ville de Raqqa, fief syrien de l’organisation État islamique. Le phosphore blanc provoque des brûlures atroces, allant jusqu’à la mort des personnes touchés. Son usage est interdit dans des zones où vivent des civils