La coalition internationale mené par les États-Unis a effectué en fin de semaine dernière plusieurs bombardements au phosphore blanc sur la ville de Raqqa, fief syrien de l’organisation État islamique. Le phosphore blanc provoque des brûlures atroces, allant jusqu’à la mort des personnes touchés. Son usage est interdit dans des zones où vivent des civils