bds-cest-israel-etre-mis-liste-noire
Le Ministère israélien des Affaires stratégiques a publié hier dimanche 7 janvier une « liste noire » de vingt organisations dont les membres seront désormais interdits d’entrée en Israël, du fait de leur engagement dans la campagne BDS- Boycott, désinvestissement, sanctions. Parmi celles-ci, deux organisations françaises sont concernées : l’Association France-Palestine solidarité et BDS-France. La
declaration-du-mjcf-pour-la-liberation-de-salah-hamouri
Dans la nuit du 23 au 24 août notre camarade Salah Hamouri a été arrêté à nouveau et est depuis détenu par les forces d’occupation israéliennes. A nouveau, parce que ce n’est pas la première fois qu’Israël l’emprisonne. Malgré son jeune âge, il a déjà passé sept ans en prison, à la suite d’un procès
La décision de Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël a provoqué une colère légitime en Palestine. Depuis mercredi des centaines de jeunes Palestiniens affrontent quotidiennement les forces d’occupation. Les canons à eau et les gaz lacrymogènes font parfois place à des tirs à balles réelles, notamment à Gaza où l’on déplore déjà deux morts.
jerusalem-la-honteuse-decision-de-trump
L’annonce par Donald Trump du déplacement de l’ambassade américaine en Israël depuis Tel-Aviv vers Jérusalem est un nouveau coup contre les droits des palestiniens. Le plan de partage de la Palestine de 1967, précise très clairement que Jérusalem-Est doit être la capitale d’un nouvel Etat palestinien. Le président des Etats-Unis par cette annonce, exprime une
Aujourd’hui nous célébrons tristement la conclusion du 3e mois d’enfermement de Salah Hamouri. L’avocat franco-palestinien est détenu depuis le 23 août dernier, par les autorités israéliennes, sous le régime de la détention administrative. A la cruauté de l’action de l’occupant israélien, se rajoute le cruel silence des autorités françaises qui se sont contenter d’espérer sa

Palestine, 100 ans après Balfour

Il y a tout juste 100 ans le ministre des affaires étrangères britannique offrait par une déclaration minimaliste, l’appui de son gouvernement à l’embryonnaire mouvement sioniste pour l’établissement d’un « foyer national juif » en Palestine. A ce moment la Palestine était toujours dominée par l’empire Ottoman en guerre contre les puissances impérialistes de la Triple Entente.
Depuis maintenant deux mois, Salah Hamouri, jeune avocat Franco Palestinien est emprisonné arbitrairement sur ordre du gouvernement israélien. Depuis son arrestation au mois d’août, de nombreux soutiens, du monde entier et ici en France, se sont mobilisés pour exiger sa libération et pour condamner la manière dont Israël traite son cas, comme celui de l’ensemble

Liberté pour Salah !

Ça y est, le verdict est tombé. Malgré les nombreuses actions de soutien à l’avocat Salah Hamouri depuis des semaines, c’est ce matin, dans un procès expéditif que le verdict a été prononcé. Initialement placé en détention administrative pour six mois, c’est une nouvelle surprise qui s’est annoncée pour Salah puisque le juge a ordonné