À l’attention de Gabriel Attal, Secrétaire d’État à la jeunesse Monsieur le Secrétaire d’État,  Alors que la crise sanitaire que nous traversons ne faiblit pas, un grand nombre de jeunes de moins de 25 ans se retrouvent dans une situation de précarité exacerbée. Celles et ceux qui ont perdu leurs emplois ou leurs stages gratifiés