reforme-de-lapprentissage-lexploitation-avant-la-formation
La réforme de l’apprentissage portée par la gouvernement Philippe oscille entre l’ubuesque et l’insulte. L’insulte d’abord quand ce gouvernement de ministres millionnaires propose sans honte une augmentation de 30€ par mois de la rémunération des apprenti·e·s. Aujourd’hui la rémunération d’une ou un apprenti·e peut descendre jusqu’à 25% du SMIC soit 370€ par mois. L’ubuesque ensuite,
Ce mardi 6 février, les jeunes sont de nouveau descendus dans la rue pour protester contre les projets du gouvernement d’instaurer la sélection à l’université. Malgré les difficultés liées aux conditions météorologiques et au fait que de nombreux lycéennes et lycéens soient dans la période du Bac blanc, ce sont des milliers de jeunes qui
premier-avertissement-gouvernement
Ce jeudi, à l’appel des syndicats de l’éducation et de l’enseignement supérieur, des organisations de jeunesse et des syndicats étudiants et lycéens, au sein des cortèges partout en France, 20 000 jeunes sont descendus dans la rue pour faire entendre leur opposition à la sélection à l’entrée de l’université. Malgré une opération de communication menée
La publication hier des chiffres du chômage pour l’année 2017 a donné lieu à une présentation plus que douteuse des résultats gouvernementaux. Nous entendons déjà les portes-parole et les députés-croupions du gouvernement nous vanter les progrès obtenus grâce « à la méthode Macron » et à son « pragmatisme » déjà en vogue dans le
Suite au vote de la loi réformant l’accès à l’université votée en décembre à l’assemblée, le mois de janvier est celui de la mise en place de la sélection dans les universités via la nouvelle plateforme « Parcoursup ». Afin de trier les dossiers des lycéen∙ne∙s, chaque université se fondera sur des attendus nationaux, déclinés
La nouvelle plateforme numérique d’affectation des élèves dans l’enseignement supérieur est en ligne depuis 11h ce matin. Remplaçant l’ancienne plateforme dite Admission Post Bac, parcoursup n’a même pas encore de cadre légal. La loi encadrant son fonctionnement doit encore passer devant le Sénat en février. La précipitation avec laquelle le gouvernement a souhaité procéder est
Le plan étudiant, ou projet de loi relatif à l’orientation et à la réussite des étudiants, est examiné aujourd’hui à l’Assemblée Nationale. Ce projet de loi présente une grave atteinte aux droits des lycéens à poursuivre leurs études. En mettant fin au bac comme condition suffisante pour accéder à l’enseignement supérieur, le gouvernement porte un
smic-il-doit-augmenter

SMIC : Il doit augmenter !

Un groupe d’experts nommé par le gouvernement, sous la direction d’un professeur d’économie, a rendu un rapport remettant en cause l’indexation automatique du SMIC. L’indexation automatique du SMIC, signifie qu’indépendamment des volontés politiques d’augmentation du salaire minimum ce dernier bénéficie d’une revalorisation en fonction de deux indicateurs. La progression sur les 12 derniers mois de
30-novembre-mobilisons-contre-selection-a-lentree-universite
Les organisations de jeunesse et syndicales étudiantes et lycéennes réaffirment leur opposition ferme au « Plan Étudiants » En effet, face aux problèmes causés par le manque de moyens dans l’enseignement supérieur et l’augmentation du nombre d’étudiants, le gouvernement a fait le choix d’attaquer le droit pour tous les bacheliers de poursuivre leurs études en voulant autoriser les