Conformément à ce que l’on pouvait attendre de ce gouvernement, et ce que laissait supposer la loi d’habilitation, les ordonnances rendues publiques aujourd’hui vont dans le sens de la régression sociale. Le renforcement du dialogue social est le prétexte pour toujours plus d’arbitraire patronal. Qui peut honnêtement affirmer que dans une petite entreprise, les salariés