La crise sanitaire que nous traversons a fortement impacté le système éducatif, venant aggraver les conditions d’études déjà difficiles dans les établissements. Inégalités sociales et scolaires, bâtiments inadaptés, classes surchargées, manque d’enseignants et d’enseignantes, inégalités territoriales… La liste était déjà longue. Avec la crise sont venus s’ajouter les inégalités renforcées par la fracture numérique et
Sans grande surprise, Jean-Michel Blanquer a annoncé l’annulation des épreuves de spécialité du baccalauréat au profit des notes obtenues en contrôle continue.  Cette décision est prise très hâtivement. Si les cours sont maintenus, pourquoi faire le choix de l’annulation des épreuves alors que nous ne sommes qu’au mois de janvier ? La tenue d’un examen
“Êtes-vous favorable à l’ouverture du RSA pour les moins de 25 ans ?” C’est à cette question que devaient répondre les sénatrices et sénateurs hier soir lors de l’examen de la proposition de loi sur l’ouverture de nouveaux droits pour les jeunes. La droite sénatoriale, alliée aux sénateurs de la République en marche ont rejeté cette proposition
Suite à l’appel de nos organisations à une journée de mobilisation ce 20 janvier, les étudiants et les étudiantes étaient 3 000 à se mobiliser dans les rues de Paris hier et des milliers partout en France.  Depuis plusieurs mois, les étudiants et les étudiantes sont les grand·e·s oublié·e·s  de cette crise sanitaire. En effet, aucune réelle action n’a
Aujourd’hui mercredi 20 Janvier s’ouvre la phase de formulation des vœux de la plateforme Parcoursup. Alors que le gouvernement s’autorise à modifier jusqu’à deux semaines avant la tenue des épreuves les modalités du baccalauréat, celui-ci s’entête dans la tenue du calendrier initial Parcoursup.  Pourtant, cette année autant que l’année dernière, la sélection s’annonce plus inégale.
Le Gouvernement s’est exprimé jeudi soir au sujet de la situation sanitaire. C’est la première fois que la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal, intervenait lors des conférences de presse du Gouvernement. Mais, face au constat d’un décrochage massif et d’un abandon d’une partie de la jeunesse, aucune solution d’envergure pour
Tandis que l’épidémie sévit partout en Europe et que le virus et ses variants circulent sur tout le territoire, le premier ministre Jean Castex et ses ministres ont présenté les nouvelles mesures sanitaires. Alors que la crise économique, sociale et scolaire touche de plein fouets les jeunes, le gouvernement est une nouvelle fois apparu incapable
Au lendemain de la rentrée des classes, nous ne pouvons que déplorer l’inaction du gouvernement pour rattraper le retard scolaire accumulé depuis mars dernier.  En refusant d’embaucher du personnel, le ministère a non seulement amplifié le retard scolaire mais il a également participé à la propagation de l’épidémie à l’automne dernier.  Suite à une mobilisation
A l’initiative de Marie Georges Buffet, députée communiste de Seine Saint-Denis, une commission d’enquête parlementaire sur les conséquences de la covid sur les jeunes a été créée au mois de juillet dernier.  Aujourd’hui, les jeunes sont probablement les premières victimes de cette crise. L’isolement scolaire et social, les impacts de la crise économique, l’impossibilité d’exercer